Les golfs en Île-de-France

Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans la région Île-de-France ​. Vous pouvez laisser un commentaire, un vote ou une anecdote sur tous les golfs présents dans l’annuaire du golf

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Oú jouer au golf en Île-de-France ? Le guide detaillé de tous les parcours de golf de la région

Les Golfs par Région :

Golf DOM TOM Guide des golfs tous les golf annuaire des golf MARTINIQUE REUNION GUYANNE GUADELUPE MAYOTTE
Les Golfs des DOM-TOM

Les golfs dans les DOM-TOM Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans  les DOM–TOM ​. Vous pouvez laisser un commentaire, un

Lire plus »
Golf Grand Est Tous les golfs parcours de golf région Annuaire guide des golfs France
Les Golfs en Grand Est

Les golfs en Grand Est Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans la région Grand Est ​. Vous pouvez laisser

Lire plus »
Guide des golf Normandie Tous les golfs de France Annauire des golf Lecoingolf
Les Golfs en Normandie

Les golfs en Normandie Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans la région Normandie ​. Vous pouvez laisser un commentaire,

Lire plus »
Golfs Bretagne Guide des golfs annuaire des golfs Lecoingolf Tous les golfs en Bretagne ou jouer au golf
Les Golfs en Bretagne

Les golfs en Bretagne Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans la région Bretagne ​. Vous pouvez laisser un commentaire,

Lire plus »
Île-de-France Golfs guide des golfs annuaire des golfs en France
Les Golfs en Île-de-France

Les golfs en Île-de-France Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans la région Île-de-France ​. Vous pouvez laisser un commentaire,

Lire plus »
Guide des golfs Hauts-de-France Parcours de golf Opale
Les Golfs en Hauts-de-France

Les golfs en Hauts-de-France Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans la région Hauts-de-France. Vous pouvez laisser un commentaire, un

Lire plus »
annuaire des golfs Lecoingolf
Les Golfs en Nouvelle-Aquitaine

Les golfs en Nouvelle-Aquitaine Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans la région Nouvelle-Aquitaine ​. Vous pouvez laisser un commentaire,

Lire plus »
Tous les golfs en Occitanie
Les Golfs en Occitanie

Les golfs en Occitanie Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans la région Occitanie. Tous les golfs en Occitanie. Vous pouvez

Lire plus »
Le golf de Spérone Corse
Les Golfs en Corse

Les golfs en Corse Découvrez le guide détaillé de tous les parcours de golf situés dans la région Corse Vous pouvez laisser un commentaire, un

Lire plus »

Golf 

Autour de Paris : Les Golfs en Île-de-France – Capitale des Parcours de golf ?

L’Île de France est la région la plus gallique de France. Ce n’est pas une surprise car elle est aussi la plus peuplée. Cette prédominance s’exerca dès les années 80 quand la pratique du golf toucha les classes moyennes. Entre grands clubs privés et golfs à vocation commerciale, le passionné n’a que l’embarras du choix.

Heureux Parisiens qui n’ont que l’embarras du choix pour choisir le golf de leur week-end . Car sept des huit départements qui forment l’ile de France (Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val de Marne et Val d’Oise) offrent soixante-dix parcours à la boulimie des gol­feurs. Un chiffre que l’on peut aisément gonfler en y ajoutant les parcours du sud de l’Oise qui sont à moins de quarante kilomètres du boulevard péri­phérique. D’ailleurs, les Franciliens représentent le gros des troupes des gol­feurs recensés à la Fédération française de golf. Ouatre-vingt-dix mille sur deux cent quatre-vingt-dix mille, soit le tiers des licenciés. Dans ce contexte, les golfs à vocation commerciale se sont lancés dans une véritable guerre des prix. Journées seniors, journées femmes, repas offert avec le green­fee … , les directeurs des golfs ont ainsi développé des trésors d’imagination pour s’attirer cette nouvelle clientèle. En revanche, les golfs privés ont long­temps refermé leurs portes pour ne pas se laisser déborder par une arrivée incontrôlée avant, eux aussi, de suivre le mouvement, de baisser les droits d’entrée afin de compenser les départs de membres, séduits par ces nou­veaux golfs aux tracés modernes et aux cotisations moins onéreuses.

Pour jouer au golf dans la région parisienne, mieux vaut résider à l’ouest qu’au nord-est. Car les Yvelines qui comptent le plus de golfeurs en France (près de 23 000) est aussi le département qui possède le plus de parcours. Vingt-deux parcours contre un seul en Seine-Saint-Denis! Et le double par rapport au Val d’Oise. Cette répartition déséquilibrée est la consequence de la coupure sociale existante depuis le siècle dernier entre l’est parisien plus industriel et populaire et l’ouest plus sédentaire et bourgeois.

Ou jouer au golf près de Paris ?

Le golf dans la région parisienne s’est également développé dans les par­ties les moins peuplées d’ile de France. C’est pourquoi, le sud de l’Essonne et la partie ouest de la Seine-et-Marne, deux départements à vocation agri­cole, ont connu eux aussi la frénésie des parcours.’ … Alors que dans le même temps, le petit département des Hauts-de-Seine n’avait pas l’espace néces­saire -et le prix du terrain y est également vertigineux- pour réaliser des équi­pements golfiques de l 8 trous. Ce département possède un seul golf de plus de 9 trous, le golf très privé de Saint-Cloud. Aujourd’hui encore, Saint­ Cloud est le golf (il possède 36 trous) le plus près de la Capitale. A moins de huit kilomètres de la porte Maillot. Construit sur les terres du château de Buzenval, champ de la bataille entre Français et Prussiens, le 19 janvier1 871 , le golf de Saint-Cloud présente la caractéristique amusante de ne pas avoir un m2 sur la commune du même nom. Mais c’est la création le 6 décembre 19 l l du Saint-Cloud Country Club qui donna le nom au club dont les fairways s’étendent sur les communes de Garches et de aucresson. Etre si près de Paris est un privilège immense pour ce club, qui fut l’hôte des têtes couronnées comme le Duc de Windsor, Léopold de Belgique ou le roi Hassan Il et des personnalités du monde politique comme Dwight Eisenhower et le président François Mitterand qui aimait venir le lundi, jour de fermeture, disputer sa partie hebdomadaire.

Si la région parisienne occupe aujourd’hui la place la plus importante dans le golf français, la pratique de ce sport mit des décennies à s’implanter puisque les premiers parcours encore existants ne s’ouvrirent qu’au début du XXème siècle, soit une cinquantaine d’années après la création du golf de Pau. Au tournant du siècle, le golf français amorçait une révolution radica­le: le golf pratiqué seulement en vacances sur la Côte d’Azur, la Côte basque ou la Côte normande, allait devenir une pratique de week-end sinon une passion quotidienne.

La naissance des grands golfs et club privés proche de Paris

Ainsi de 1900 à 1910, trois grands parcours vont être inaugurés: La Boulie en 1901, Fontainebleau en 1908 et Chantilly l’année suivante. Premier arrivé dans cette chronologie, la Boulie aura le privilège de porter le nom de Golf Club de Paris avant de devenir le Racing Club de France La Boulie. Depuis, deux clubs ont osé: le Paris International Golf Club, à Bouffémont, et le 9 trous de l’hippodrome de Saint-Cloud, le Paris Country Club.

Des trois parcours qui forment cette trilogie parisienne, Chantilly est le plus proche de la tradition. Cinq de ses membres sont au Royal & Ancient de St Andrews, le club gardien de l’orthodoxie golfique. A Chantilly, les sponsors restent gentiment à la porte. Les compétitions du dimanche sont dotées par les membres et les coupes et pla­teaux en argent remplacent avanta­geusement les parapluies, ser­viettes et pulls logotés qui encom­brent les remises des prix des golfs commerciaux. “Nous sommes entre gentlemen, corn portons-nous comme des gentlemen”, est le credo de ces golfeurs hors du temps qui s’élancent avec délice sur les deux 18 trous, le Vineuil, qui est le parcours d’origine, et les Longères.

Vineuil

Inauguré le 28 septembre 1909 par un match exhibition entre les deux grands champions de l’époque, Arnaud Massy et Jean Gassiat, le club a organisé dix Opens de France et toutes les plus grandes compétitions amateurs. Les meilleurs joueurs du monde, y compris Bobby Jones, sont venus se mesurer au 6 597 mètres du parcours de Vineuil, chef-d’oeuvre d’intelligence de l’architecte anglais Tom Simpson, et tous ont souffert des roughs terribles qui rappellent ceux de l’Open Britannique.

Fontainebleau

A Fontainebleau, le rough est quasiment inexistant. Mais gare aux balles capricieuses qui terminent dans la dense forêt qui enserre les fairways dans sa masse végétale et minérale. En effet, les célèbres rochers gréseux de la forêt sont quelquefois mis à contribution sur le parcours comme au l 2, un long par 5 en montée barré aux deux tiers, par des rochers blancs qui sem­blent être des vagues couvertes d’écume roulant sur un océan de gazon.

Golf et  immobilier à la française

Pendant une soixantaine d’années, le rythme d’ouverture des nouveaux golfs est aussi lent que la progression des nouveaux pratiquants: Port-Marly, aujourd’hui disparu, Saint-Germain, Morfontaine, le club le plus fermé de France, International Club du Lys et le golf de Saint-Nom-la-Bretèche qui, à la fin des années 50, fut le premier exemple d’un golf immobilier à la française. Grâce au Trophée Lancôme qui s’y dispute depuis 1970, les 36 trous de Saint-Nom-la-Bretèche ont acquis une dimension internationale.

La démocratisation du golf

C’est dans les années 70, puis dans la décennie suivante, que l’ile de France se tache de petits drapeaux rouges. Cette fois, le golf décolle en France et la région parisienne est à la pointe du mouvement. Surtout depuis l’ouverture du premier golf public de Saint-Aubin, le 15 août l 97 4, sous l’impulsion de deux idéalistes, Emmanuel Veillas et Gilles Boutrolle, qui, à travers la création de leur société la SOGEL (Société de gestion d’équipe­ments de loisirs), vont grandement contribuer à l’explosion des années 80. Durant ces années bénies, le pourcentage des licenciés augmente de plus de 20% l’an. C’est l’âge d’or. Le golf touche désormais les classes moyennes. Ces nouveaux pratiquants veulent joû.er tout de suite et pour moins cher. Finis les interminables leçons au practice sous l’œil tatillon des professeurs de golf. Les clubs de golf valsent dans des swings atypiques et l’argent rentre dans les caisses. Les investisseurs emboîtent immédiatement le pas et des architectes abandonnent le bâtiment pour concevoir à plein temps fairways et greens. Les projets affluent, les “designers” planchent jours et nuits pour faire face à la demande. C’est l’époque également où les Japonais font une entrée fracassante dans le golf français avec la création des parcours de Cély-en-Bière, Fontenailles, Clément-Ader, Feucherolles, Apremont …

Cély-en-Bière

A Cély-en-Bière (Seine et Marne), le groupe Urban dépense sans compter. Reprenant un projet inachevé, il mandate deux architectes français, Mark Adam et Patrick Fromanger, pour refaire un nouveau parcours construit entiè­rement sur du sable. Cascades, massifs de fleurs, sculptures en plein air agré­mentent ce parcours-jardin à l’entretien si parfait que beaucoup de joueurs, peu habitués à cette magnificence, n’osent pas frapper leur balle sur le fair­way de peur d’abîmer ce paradis cerné de murs. Le petit château est trans­formé en clubhouse et des parkings souterrains sont aménagés. A l’ouverture du golf de Cély, la facture s’élève à 250 millions de francs! Pour l’inauguration en grande pompe, les promoteurs du golf organisent un championnat du Monde féminin avec les huit meilleures proettes. Depuis, le groupe Urban, en prise avec des dif­ficultés financières au Japon, a laissé sa place à des compatriotes revenus à une gestion plus saine.

Des architectes prestigieux pour les golfs “Parisiens”

Dans ce contexte de boum économique, les architectes américains sont très demandés. Leurs signatures presti­gieuses assurent une publicité immédiate à ces nou­veaux parcours. Jack Nicklaus dessine le Paris International Golf Club, à Baillet-en-France, Robert Trent Jones Sr, les deux l 8 trous de Joyenval au coeur du désert de Retz, Ronald Fream, l’Isle-Adam et le golf d’Eurodisney, dans les plaines de la Brie, et Robert Van Hagge, les 27 trous de Courson-Monteloup et le par­cours de !’Albatros du Golf National, ce dernier en collaboration avec Hubert Chesneau, directeur général de la Fédération française de golf.

Le Golf National

Situé dans les plaines de la zone industrielle de Guyancourt, dans les Yvelines, le parcours de l’Albatros du Golf National est un véritable stade de golf. Le premier en France construit sur le modèle des T. P.C. (les Tournament Players Course), hôtes de nombreux tournois du circuit américain. Un stade de golf nécessite des tribunes pour accueillir le public. Aussi, une utilisation astucieuse des déblais-remblais permit l’édification de grandes buttes her­beuses le long de la plupart des fairways. Les spectateurs des huit avant­derniers Open de France ont ainsi suivi de manière privilégiée le jeu des champions. Autre coup de génie de ce parcours hors du commun, le mélan­ge subtil d’architecture de links et floridienne en pleine lie de France. Ainsi certains trous comme le 3, le 7 ou le l 2 ont un “look” résolument irlandais tandis que le 15 et le l 8 avec leurs greens en presqu’îles ont un cachet très “Miami Slice”. Ouvert à tous les joueurs pouvant justifier d’un handicap infé­rieur ou égal à 24, le parcours de l’Albatros (le Golf National compte un autre l 8 trous, l’Aigle et un 9 trous d’initiation, l’Oiselet) est le meilleur test golfique de la région parisienne. Y jouer son handicap relève du miracle ou d’un sens aigu de la stratégie tant les difficultés s’y accumulent pour faire craquer le plus solide des swings. On ne va pas.. au Golf National pour admirer le paysage il ne présente pas de réel intérêt ni pour l’ambiance du club­house il est réduit à sa portion congrue mais on s’y presse pour l’amour du jeu et flirter avec le danger. L’épuisette dans le sac y est vivement conseillée pour repêcher ses balles dons les obstacles d’eau qui parsèment onze des dix-huit trous du parcours et se rêver jouant la Ryder Cup …

Les derniers nés

Paris et sa région vivent aujourd’hui sur leurs acquis. Un seul nouveau par­cours a ouvert en 1998, le golf de la Chouette dons les Yvelines, une réa­lisation de Robert Trent Jones qui sera bientôt portée à l 8 trous. Reste main­tenant à équiper l’ile de Fronce de parcours compacts urbains à l’image des réussites d􀀌 Rueil-Malmoison et de l’ile Fleurie, à Chatou ou du Haros de Jordy, à Vaucresson, dons des déportements encore pauvres en équipe­ments golfiques comme la Seine-Saint-Denis. Et à construire un véritable proctice dons Paris sur les hippodromes de Longchamp et d’Auteuil, délais­sés en dehors des jours de courses. Les projets sont dons les cartons. Il suf­firait qu’ils deviennent réalité pour que Paris et le golf s’écrivent en lettres capitales.

Citations et anecdotes des golfs autour de Paris dans Région Île de France . Le Saviez Vous ?

  • Le clubhouse du golf de Saint-Nom-la- Bretèche fut une ancienne ferme sous Louis XIV.
  • Du putting-green fleuri de Saint­Nom-la Bretèche, l’espace s’ouvre sur le 1 du parcours rouge et du parcours bleu
  • Du départ surélevé du 3 de Fontainebleau, la vue embrasse la forêt la plus grande de l’Hexagone
  • Le golf de Morfontaine est le club le plus fermé de France
  • Avec ses deux golfs de 18 trous, sa piscine, ses tennis et son centre équestre, L’International golf Club du Lys est un club omnisports et fami­lial.
  • Le clubhouse du golf de Chantilly est le relais français du Royal & Ancient de St Andrews.
  • Le bar du clubhouse de Fontainebleau et les fresques du peintre Paul Tavernier
  • Les rochers gréseux bar­rent l’accès du spendi­de par 5 du 12 du golf de Fontainebleau.
  • Le Le clubhouse du golf de Saint-Germain fut res­tauré après le terrible incendie du 29 décembre 1952.
  • Tableau d’honneur au golf de Saint-Germain avec le nom de Severiano Ballesteros, recordman du parcours avec le score de 62
  • Folie à la japonaise, le château de Cély fut totalement réamé­nagé et ses pièces décorées d’œuvres d’art.
  • Le Golf de Joyenval est le dernier club privé construit autour de la Capitale
  • Au golf de  Disneyland Paris, le nom des parcours est emprunté à l’univers des enfants: La fée Clochette, Winnie l’ourson et Alice aux pays des merveilles
  • Le parcours de Robert Van Hagge, à Courson, se reconnaît du premier coup d’œil de l’eau, des buttes herbeuses et de vastes bunkers et ressemble au golf National
  • Le golf de Prieuré tire son nom d’un magnifique bâtiment aménagé en club­house.
  • Le Paris International Club, dans le Val d’Oise, est la seule réalisation française de Jack Nicklaus. Depuis quelques années, les proettes du circuit européen y disputent l’Open de France féminin et souffrent sur le green en île du 18 qui ne pardon­ne pas les attaques trop timides